Les associations de tissus ?

Associer les matières

Pour un ouvrage réussi, il faut commencer par bien choisir et donc bien associer ses tissus, que ce soit au niveau matière (et donc propriétés) ou au niveau couleurs, motifs etc. 

 

Voici un petit guide pour vous y aider : 

 

- coton et polaire : la polaire est extensible donc attention quand on coud les deux ensemble… Le pied-de-biche a tendance à accrocher à la polaire et donc à tirer dessus et on se retrouve en fin de couture avec le tissu polaire plus long que le coton. Pour éviter cela : on coud plutôt côté coton sur le dessus (donc au-dessus de la polaire ! )

- polaire et jersey : les deux sont extensibles, mais mieux vaut coudre côté polaire sur le dessus car le pied presseur a tendance à faire froncer le jersey en tirant dessus.

 

- lin et coton : ce sont deux matières peu extensibles, et si on choisit un coton un peu plus épais, les deux sont faciles à coudre. Pensez juste à bien surfiler vos bords non ourlés  sinon ça s’effiloche pas mal !

 
 
De manière générale, le meilleur conseil à donner quand on associe deux tissus aux propriétés élastiques différentes, c'est : cousez avec le tissu le plus rigide des deux sur le dessus, c'est à dire côté aiguille, et le plus élastique dessous, côté canette. 

Comment associer les couleurs ?

Pour de jolies associations de couleurs, nous pouvons: 

 

- choisir des nuances d’une même couleur : prenons un vert par exemple… Eh bien vous pouvez choisir un tissu vert anis, un autre vert émeraude et un 3ème tissu vert forêt ! Vous obtiendrez un ouvrage monochrome assez doux que vous pourrez associer avec par exemple des accessoires de couleur complémentaire, c’est-à-dire dans les tons de rouges ( comme pour les couleurs de Noël !) ou des orangés …

- choisir des couleurs complémentaires : mais qu’est-ce que des couleurs complémentaires ? Ce sont les couleurs qui se trouvent à l’opposé sur un cercle chromatique . Exemple de couleurs complémentaires : 

- vert et rouge, comme nous venons de le voir, 

- bleu et orange

- violet et jaune

Mais vous allez me dire, mais !... c’est moche !!! 

Attendez, c’est comme pour tout : il faut nuancer pour que ça devienne joli. Une fois qu’on a compris ce qu’étaient les couleurs complémentaires, ce qui est plus recherché, c’est de choisir parmi les couleurs adjacentes de la complémentaire. Prenons un exemple : on va dire que j’ai un tissu beige… Je regarde sur mon cercle chromatique (beige, c’est entre le jaune et le orange ) : je vois que sa complémentaire serait le bleu. Eh bien je vais donc choisir une couleur adjacente au bleu (de part et d’autre sur le cercle chromatique) , c’est-à-dire un bleu-vert d’eau, ou un violet… Et si vous trouvez ça encore moche, eh bien essayez de nuancer encore : choisissez une teinte plus claire ou plus foncée : un mauve, un bleu pâle ou au contraire bleu indigo !  

Pour en savoir plus sur le cercle chromatique, nous avons trouvé ce document très bien fait ici

- on peut aussi  se fixer une couleur (exemple : rose fushia)  et partir sur un camaïeu (exemple: rose clair, prune et figue), c’est-à-dire choisir des couleurs voisines sur le cercle chromatique. Ce sont des couleurs analogues. Pour que ce soit joli, variez les tons : tons clairs et tons plus foncés. Par exemple un tissu prune (donc foncé) avec un tissu rose bonbon (donc plus clair) feront un ouvrage contrasté et éclatant. Si vous voulez casser le contraste, et obtenir un effet plus doux, il faut ajouter un 3ème tissu dans des tons plus moyen (exemple couleur figue) pour servir de « transition ».  

 

On trouvera aussi des associations réussies en choisissant des couleurs analogues + 1 complémentaire qui donnera du pep’s à l’ensemble :

- figue et prune avec une touche de bleu turquoise

 

 

 

- du marron noisette(ou du taupe), du jaune paille avec une touche de vert d’eau 

 

 

 

- du bordeau, du taupe ( ou vase) et une touche de bleu clair… 

Faites plusieurs essais en posant les tissus les uns à côté des autres pour voir l’effet que ça donne. N’oubliez pas de varier les tons clairs et tons foncés…

 

 

Sachez que le gris anthracite met en valeur presque toutes les autres couleurs (tons clairs plutôt) et que le blanc confère une sorte de pureté aux tons pastel lorsqu’on les associe… 

Merci à la boutique en ligne Au fil du temps pour ses magnifiques popelines France Duval Stalla et ses batistes Frou-frou...

Les associations de motifs

Les motifs, c’est magnifique ! Ca « habille » une création en un clin d’œil, ça dynamise, certains sont apaisants, aussi … Enfantins, natures (feuilles, arbres, ciel, nuages), humoristiques, répétitifs (pois, rayaures, losanges etc) , les motifs donnent du caractère à votre création. La règle primordiale, c’est : point trop n’en faut !

Il faut d’abord distinguer les petits motifs des gros : vous trouverez des tissus à gros pois comme des tissus à petits pois. Si vous avez envie d’associer plusieurs motifs, essayez de varier la taille des motifs (exemple: grosses étoiles et petits pois). 

 

Si vous avez plusieurs motifs, essayez d’apaiser l’œil en ajoutant un fond uni aussi, ça marche bien !

Les codes couleurs expliqués plus haut sont toujours valables avec les motifs, mais pour une association réussie, essayez toujours de choisir une couleur parmi les motifs et d’associer un tissu qui comporte cette couleur majoritairement… (Ici parmi les différentes couleurs de pois, on a choisi le bleu turquoise pour la face polaire toute douce).

 

 

Voici quelques idées d'associations de couleurs... Pensez aux biais et rubans à intégrer à vos ouvrages, ils font parfois toute la différence !

Rien de tel qu'un bon patron pour associer vos jolis tissus :