Lexique des tissus

Comme vous pouvez vous en douter, les tissus, selon leur méthode de fabrication ainsi que leur matière, ne réagissent pas de la même manière : certains seront extensibles, d’autres non, certains seront très rigides, d’autres très mous et fluides, certains transparents, d’autres opaques, d’autres imperméables… Voici leurs propriétés et spécificités : (cliquez sur les photos pour les agrandir et mieux vous rendre compte de la texture du tissu en question)

Le coton sous toutes ses formes

La plupart des cotons sont faciles à coudre, et réagissent bien à la machine, éventuellement au sèche-linge et ne vous feront pas transpirer si c’est pour un vêtement… Sachez qu’il existe tout un tas de cotons différents : selon leur méthode de fabrication, ils seront plus épais, plus fins, ou plus rigides, vous pourrez par exemple trouver : 

 

- la cotonnade (unie ou imprimée) : tissu de coton léger sans être transparent, c’est le tissu de coton « basique ». Il est peu extensible et facile à coudre. 

popelines France Duval Stalla (Au fil du temps)
popelines France Duval Stalla (Au fil du temps)

 

- la popeline : c’est un coton au tissage très serré, de belle qualité, qui peut parfois donner l’impression d’une certaine brillance, comme satiné. Facile à coudre, supporte bien les transferts tissus du fait de son maillage serré, facile d’entretien…  

- le jersey de coton : celui-ci n’est pas tissé mais maillé (tricoté, comme un pull !) ce qui lui confère un côté extensible. C’est le tissu des t-shirt, par exemple. On le trouve parfois avec de l’élasthanne, ce qui le rend plus élastique encore dans un sens ou dans les 2 sens. On peut en faire des t-shirt, jupes ou robes stretch, ou encore des collants. On l’utilise aussi comme doublure de vêtements pour l’hiver car c’est un tissu confortable.

- la cretonne : tissu en coton uni ou imprimé (ici à pois beiges ) un peu plus épais, plutôt utilisé pour le linge de maison, draps, rideaux car un peu plus rigide et moins « fluide » au toucher. Mêmes propriétés que les cotonnades en plus rigide.

 

 

- le piqué de coton : tissu de coton avec de très fines rainures dans le tissage. Convient pour le linge de lit ou d’ameublement. 

- le coton gratté : sur une ou deux face(s), le tissu a été gratté et cela lui donne un aspect plus doux au toucher (exemple : sweat shirts). 

 

- l’éponge ou coton bouclettes (pour bébé) : souvent avec de l’élasthanne, on le retrouvait beaucoup pour les vêtements d’enfants dans les années 70. Avec de fines bouclettes toutes douces et aux propriétés élastiques.

 

- tissu éponge (serviettes de bain) : plus rigide, moins doux, c’est celui des serviettes de bain, peignoirs etc... Pour vous aider à le dissocier de l’éponge pour bébé, les bouclettes sont plus longues. Si vous avez l’occasion de toucher le tissu, vous verrez qu’il n’est pas extensible contrairement à l’éponge pour bébés.

 

- la flanelle : coton duveteux, doux au toucher. Il n’est pas extensible, convient bien aux linges de nuit ou accessoires pour enfants du fait de sa douceur. Attention, il s’effiloche beaucoup donc crantez ou surfilez vos marges de coutures quand vous cousez avec !

batiste Frou-Frou  (Au fil du temps)
batiste Frou-Frou (Au fil du temps)

 

 

- la batiste : coton très fin, presque transparent (translucide), fluide mais fragile. A utiliser pour de jolies doublures par exemple !

 

- le velours côtelé ou velours milleraies : tissu de coton à l’aspect velouté du velours mais comportant de fines rainures. La plupart du temps il est 100 % coton. Plutôt rigide mais fluide, facile à coudre pour des vêtements d’hiver comme pantalons, vestes, jupes ou robes. Il existe aussi du velours grosses côtes, aux rainures plus larges. 

- le coton enduit : c’est un coton basique recouvert d’un revêtement imperméable. On l’utilise pour les sacs, nappes, trousses de toilette ou à stylos… Ce revêtement a tendance à partir au fil des lavages, donc éviter de laver à chaud et trop souvent, et ne pas passer au sèche-linge ! 

 

- le voile de coton : coton très fin, translucide (donc presque transparent) qu’on utilise plutôt pour des doublures (de robes ou de jupes par exemple). Ici nous l'avons exposé sur un chandelier pour bien vous le montrer.

 

 

- les broderies anglaises : broderies effectuées par une machine sur un tissu, et comportant des petits trous décoratifs à intervalles réguliers. A utiliser pour des petits hauts ( à doubler!) ou des jupons de robe par exemple.  

- le sergé de coton : c’est un tissage particulier entre les fils de chaîne et les fils de trame (verticaux et horizontaux) qui lui donne un aspect plus épais, plus robuste. A utiliser pour des vestes, pantalons solides, vêtements de travail ou manteaux.

 

- le denim : c’est la toile de jean par excellence. Un peu épais, et assez rigide, on le trouve le plus souvent bleu ou un peu chambray c’est-à-dire avec un fil de chaine bleu et d'un fil de  trame écru ou blanc. A laver et sécher sur l’envers pour éviter une usure prématurée…

 

- le chambray : coton avec un fil de chaîne d'une couleur (gris, noir, bleu ou autre) et un fil de trame écru ou blanc, ce qui lui donne un côté un peu "chiné" très chouette.

 

- le madras : tissu à grands carreaux de couleurs vives et chaudes. C'est un tissu très gai, fluide et fin. 

- la toile de panama : toile solide et rigide et épaisse qu’on utilise plutôt pour les sacs, tentes marabout ou chaises de camping pour résister aux intempéries… 

 

 

 

 

Retrouvez un grand choix de cotons sur la Mercerie de L'étoile de Coton  

Les autres matières naturelles

lins stonewashed (Au fil du temps)
lins stonewashed (Au fil du temps)

- Le lin : issu des tiges de lin (la plante) ensuite tissé, ce textile a la propriété d’être un régulateur thermique (chaud l’hiver, léger l’été) et respirant, comme toutes les fibres naturelles. On en trouve de toutes épaisseurs pour faire pantalons, jupes, vestes , tuniques… Il s’effiloche pas mal aussi donc cranter ou surfiler les marges pour éviter qu’il ne se découse à la longue.

- La soie : obtenue grâce aux vers à soie, elle est douce, fine et fluide, avec cet aspect satiné qui lui est propre. Sa finesse ne la rend pas toujours aisée à coudre et c’est une fibre délicate à laquelle il faut faire attention pour son entretien : voici un lien très bien fait pour en savoir plus. http://www.soie.info/entretien/l-entretien-de-la-soie.html

laine bouillie
laine bouillie

- la laine : (bouillie, feutrée, tricotée, et même tissée) issue de la fourrure des moutons, c’est une matière naturelle qui a des propriété d’isolant thermique donc chaud l’hiver, plutôt extensible de par sa méthode de fabrication (le plus souvent tricotée). Pour l’entretien, lavage à froid à la machine ou à la main avec des produits peu agressifs (bannir les lessives en poudre et privilégier les savons doux de préférence pour laines), essorage dans une serviette sans tordre ou à la machine (moins de 600 tours, séchage à plat. A savoir : la laine bouillie ne s’effiloche pas du tout ce qui fait qu’on peut laisser les bords « crus » c’est dire sans ourlet ou surfilage. 

- le cachemire : issu de la laine de la chèvre du Cachemire (province montagneuse d’Asie). C’est une fibre très douce et très chaude, qui a les mêmes propriétés et conseils d’entretien que la laine. 

- le bambou : issu de la pulpe de la plante, les fibres sont tissées sous forme de velours (velouté et doux) ou d’éponge (extrêmement absorbant) ; facile à coudre et d’entretien, on utilise beaucoup l’éponge de bambou pour la fabrication des inserts (parties absorbantes) des couches lavables par exemple. Attention: la fabrication de tissus en bambou est loin d'être écolo car le processus de transformation de la fibre de bambou nécessite des bains de prouits toxiques (acide, soude) et il faut savoir qu'après ces traitements, il ne subsiste aucune trace de fibre naturelle...

- le chanvre : fibres issues de la plante, donne des tissus qui peuvent ressembler à certains lins en plus rigides. Il peut rétrécir au lavage selon sa méthode de fabrication (exemple : le molleton de chanvre peut rétrécir jusqu’ à 15 % !) mais est très solide et résistant.  Facile à coudre, on trouve aussi des éponges de chanvre ou même des molletons.

 

Les tissus synthétiques

- le polyester : c’est un matériau 100 % synthétique, qui a pour propriété d’être un isolant thermique (donc chaud en hiver) qui a la faculté de laisser passer l’humidité sans s’imbiber : il sèche très vite ! On en trouve sous maintes formes comme :

polaire à poils longs
polaire à poils longs

 

- la polaire basique ou à poils longs : on l’utilise pour coudre pulls, vestes, robes de chambre, couvertures ou doublures chaudes de vêtements. Elle est extensible et facile d’entretien, et ne s’effiloche pas donc on peut laisser ses bords « crus ».

- le minkee : en polyester aussi, c’est un textile extensible très proche de la polaire à poils mais qui a un aspect « peluche ». On en trouve avec des reliefs (pois, étoiles, cœurs…) et de toutes les couleurs. On peut en faire des doudous, ou des doublures toutes douces pour des couvertures pour enfants. 

 

 

- le nicky : en polyester, aspect velours. Doux et extensible aussi, il a un aspect un peu satiné voire brillant. On peut en faire des pyjamas d’enfant, des vêtements confortables pour l’intérieur ou des doudous pour enfants. 

 

 

- la suédine : qui ressemble à s’y méprendre à du cuir retourné, avec son aspect velouté et doux au toucher. Non extensible, lavable à 30°c, un peu épais et assez rigide. 

- le viscose et le modal  (fibres reconstituées à partir de cellulose de bois) : matières fluides et souples, et douces, faciles à coudre, aborbantes et qui résistent au rétrécissement. 

- l’acrylique, polyacrylique, l’acétate etc… A fuir : fibres synthétiques douces au toucher mais qui vous feront transpirer, et risques d’allergies car traitées avec de nombreux produits chimiques…

 

 

 

Retrouvez un grand choix de polaire, suédine, nicky, laine bouillie... sur la Mercerie de l'Etoile de Coton.

Les mélanges de matières

Veillez à toujours regarder la composition des tissus que vous achetez car pour la même appellation, vous trouverez des matières complètement différentes d’un tissu à l’autre comme pour : 

 

 - le velours : tissu à l’aspect velouté, il est facile à coudre et en général chaud.Il peut être composé de polyester, d’acrylique ou de mélange coton/polyester le plus souvent.

 

- le jersey : c’est une méthode de fabrication tricotée donc un jersey peut être de coton mais aussi jersey de viscose (à la base issu de fibres de bois mais au final synthétique), ou un mélange coton/polyester/elasthanne par exemple. Fuyez le plus souvent quand vous voyez « acrylique ! ». Vous transpirerez mais n’aurez pas forcément chaud…

 

- les tissus  « peluche ou imitation fourrure » : en polyacrylique, acétate etc… Fibres synthétiques douces au toucher mais qui risquent de vous faire transpirer aussi, voire de déclencher des allergies car ils sont traités avec des produits assez allergènes.

 

 

Retrouvez un grand choix de jersey (étoiles, rayures, pois, motifs enfantins...) et de velours sur la Mercerie de l'Etoile de Coton.

Et découvrez nos patrons :