Je commence à coudre : entraînez- vous sur des chutes de tissu !


Les principaux points

Ici nous allons détailler les principaux points que vous utiliserez : le point droit, le point zig-zag (et le point bourdon, qui est un zig-zag très serré), le point zig-zag interrompu (utilisé pour les élastiques ou les tissus stretch), et le point de boutonnière. Les voici : 


Sélection et réglage des points

Maintenant que vous savez à quoi ressemblent les principaux points, nous allons vous montrer où et comment régler votre machine (longueur et largeur du point) pour obtenir le même résultat que nous :

Coudre droit

Vous avez déjà essayé ? Quand on débute, c'est pas si évident de coudre droit! Regardez cette vidéo, nous allons vous guider dans cette étape :

Coudre un angle droit ou une ligne brisée

Pas évident non plus de coudre un angle droit ou une ligne brisée. Mais avec une petite explication, ça roule tout seul :

1. Angle droit

2. Ligne brisée

Coudre un arrondi

Pour coudre des courbes, rien de bien compliqué, il faut simplement être régulier. Pour cela, il suffit juste d'aller doucement et de bien accompagner votre tissu. Voici comment faire : 

Découdre une couture

Ohhh, ne croyez pas, ça vous arrivera si souvent au début qu'un peu de méthode pour faire cela PROPREMENT et CALMEMENT ne vous sera pas inutile :

Coudre un appliqué

Ahhh ! Si vous en êtes là, c'est que vous avez déjà un peu avancé ! Vous savez coudre droit, vous avez intégré le fait de coudre sur l'envers puis retourner votre ouvrage sur l'endroit, et à présent vous voulez décorer votre projet ! Eh bien pas de problème, suivez le guide :

Coudre une boutonnière

Il y a des machines à coudre qui le font toutes seules, et d'autres qui demandent à leur maître(sse) d'être guidée... Quoiqu'il arrive, au début ça fait peur ! Il faut s'essayer sur une chute de tissu pour être sûre, mais n'ayez crainte, c'est tout simple si on vous montre comment faire :

Poser une pression

Ici nous avons pris l'exemple avec des pressions en résine (pression kam). Il suffit d'une pince à pression adaptée à la taille de votre pression, et hop ! Mais on vous montre quand même :

Déterminez sur votre tissu l'emplacement exact de votre pression. Mettez éventuellement à cette endroit une petite marque au stylo. 

Insérez ensuite la pointe de votre pression de façon à ce qu'elle traverse le tissu. Sur cette pointe qui dépasse du tissu, mettez un embout mâle. Prenez maintenant votre pince et calez votre pression à l'emplacement adapté. Appuyez doucement mais fermement jusqu'à ce que la pointe soit totalement aplatie. 

Effectuez la même opération avec la partie femelle en ayant bien vérifié au préalable son emplacement par rapport à la 1ère partie posée. 

Si votre tissu est fin, nous vous conseillons vivement de renforcer votre tissu à l'endroit de la pression avec de l'entoilage thermocollant.

Faire un transfert sur tissu

Un fer à repasser, un papier transfert spécial tissu (tissu clair ou tissu foncé, vous avez le choix), un tissu, une imprimante jet d'encre basique et une jolie image ? Vous avez tout ! Voilà la marche à suivre :

Pour l'exemple de cette vidéo, nous avons utilisé un papier transfert spécial tissu foncé. Ce papier ne nécessite pas d'imprimer le visuel à l'envers, mais ce n'est pas toujours le cas. Il vous faudra faire attention à cette information lorsque vous achèterez votre papier.

N'hésitez pas à faire un essai sur une chute de tissu avant de vous lancer !

Une fois votre motif imprimé, découpez-le au plus près de votre motif afin de retirer toute la partie blanche. Puis enlevez le papier au dos du motif avant de le coller au fer à repasser. 

Posez ensuite votre motif sur le tissu, face imprimée vers vous. Placez une feuille de papier sulfurisé (généralement fournie avec le papier transfert)  dessus et repassez. 

Laissez le fer environ 20 secondes et n'utilisez pas de vapeur.

Attendez un peu que cela refroidisse, puis retirez délicatement le papier sulfurisé. Votre motif est désormais collé à votre tissu. 

Dans tous les cas, nous vous conseillons de lire attentivement la notice qui se trouve dans le pochette du papier sulfurisé. Ainsi vous êtes sûr de ne pas vous tromper !

 

Surfiler

Ici, il s'agit de coudre au point zig-zag les marges de couture, ce qui sera invisible de l'extérieur. Vous vous dites peut-être que c'est inutile si on ne les voit pas ? Si vous ne le faites pas, les marges laissées brutes risquent de s'effilocher au fur et à mesure (lavage, usure contre votre peau ou un autre tissu) et cela pourrait à terme découdre votre beau travail ! Vous ne voulez pas ça ?! Pour de belles finitions et un travail soigné, c'est par ici : 

1. Vous pouvez surfiler vos marges de couture afin que le tissu ne s'effiloche pas.

Sélectionnez dans ce cas, un point zig-zag assez large. Placez votre tissu sous le pied-de-biche et réalisez votre couture à cheval sur le bord du tissu. Pensez bien à faire un point arrière à chaque extrémité de votre couture.

2. Vous pouvez également surfiler 2 tissus pour les maintenir ensemble avant la pose d'un biais. Dans notre exemple sur la vidéo, nous avons 2 tissus d'épaisseur différente, un coton et un tissu éponge.

Commencez par épingler les tissus que vous allez coudre. Sélectionnez un point zig-zag assez large et faites une couture à ras du tissu. 

De cette façon vos tissus ne bougeront plus !